expérience collaborateur

L’expérience collaborateur, enjeu majeur de la fonction RH ? (1/2)

Partager l’article : 

Facebook
LinkedIn
Email

“L’expérience collaborateur”, encore une notion empruntée au marketing… Et si ça n’était pas seulement de la communication, mais bel et bien une démarche concrète ?! 

Un peu comme l’expérience client, l’expérience collaborateur fait référence à toutes les interactions et situations que vont vivre les collaborateurs au sein d’une entreprise : du recrutement jusqu’au départ. Et qui vont leur permettre de vouloir vous rejoindre, s’impliquer durablement… et faire venir d’autres talents !

Dans une démarche commerciale et marketing, on se concentre sur le client. Transposé au sein de l’entreprise-même, cela paraît donc naturel pour la fonction RH de se focaliser sur votre ressource principale, à savoir vos collaborateurs.

 

Pourquoi on en parle de plus en plus ? 

C’est un enjeu pour beaucoup d’entreprises, car une expérience collaborateur réussie est souvent signe d’efficacité et d’engagement. En effet, depuis la pandémie, et l’arrivée du télétravail, l’importance de soigner son expérience collaborateur s’est nettement renforcée. 

43% des entreprises ont mis en place l’expérience collaborateur, contre 25%, il y a 3 ans selon “parlons RH”.

 

Pour se sentir à sa place et rester motivé(e), un salarié a besoin d’évoluer dans un environnement de travail où il se sent considéré et valorisé. 

L’expérience collaborateur se base sur la « symétrie des attentions » qui dit que si une personne bénéficie d’une qualité relationnelle agréable, il la répercutera lui aussi sur une autre personne.
Justement, dans une entreprise, si un collaborateur entretient de bonnes relations dans son travail, il sera plus enclin à traiter les clients avec la même considération. Cela entraînera ainsi une relation commerciale positive.

 

Investir sur l’expérience collaborateur, c’est donc : 

  • Fournir à vos salariés un cadre de travail favorisant leur bien-être et leur qualité de vie professionnelle.
  •  Renforcer leur engagement vers un but commun : la performance de l’entreprise.
  •  Transformer chaque collaborateur en ambassadeur de l’entreprise ( c’est d’autant plus intéressant pour la marque employeur, aussi bien en interne qu’en externe)

 

Pistes de réflexion

Mais alors, comment faire ? 

Avant toute chose, l’objectif principal est d’écouter ses collaborateurs et d’obtenir leurs feedbacks concernant la vie dans l’entreprise. Si si, c’est le 1er pas d’une démarche authentique et qui colle à la réalité de l’entreprise, celle vécue par les collaborateurs (et non celles que vous voudriez qu’ils vivent… nuance !) 

Dès lors, vous pourrez mieux adapter votre approche d’après leur ressenti. L’expérience collaborateur est propre à chaque entreprise et secteur d’activité.

 

Quelques exemples ? 

En termes de gestion de carrière : 

Certaines entreprises proposent à leurs salariés de réaliser des missions pour de courtes périodes (1 à 2 mois parfois) dans des filiales de leur société sur un autre continent ou même une autre ville, tout simplement.

Ce temps privilégié favorise la fidélisation des salariés qui, l’espace d’un instant, s’ouvrent à une nouvelle culture et découvrent de nouveaux modes de fonctionnement. Soyez certains qu’ils en reviennent motivés, valorisés et avec plein de nouvelles idées pour leur travail.

 

En termes de développement de compétences : 

Vous pouvez commencer par les stimuler et leur apporter du renouveau dans leur poste : leur confier de nouvelles missions, proposer régulièrement des formations ou participer à des groupes de travail transverses.

En faisant cela, on leur offre la possibilité de prendre part à de nouvelles expériences ou de nouveaux projets dans leur quotidien professionnel. On évite aussi par la même occasion la monotonie d’un poste occupé pour certains depuis plus de 10 ans. 

 

Évidemment, il existe une multitude d’autres moyens pour y arriver. Ils sont encore une fois à considérer par rapport à la situation de chaque entreprise : 

  • Travailler la communication interne et savoir exactement quels sont les points irritants des collaborateurs
  • Proposer aux salariés en quête d’évolution professionnelle ou de reconversion la mobilité volontaire sécurisée, excellent levier pour se développer tout en se sentant sécurisé par la possibilité de réintégrer son entreprise ensuite.
  • Sensibiliser à l’utilisation de son compte CPF pour leur permettre d’évoluer professionnellement en dehors de leurs missions contractuelles, voire abonder ou autoriser la prise du CPF sur le temps de travail.
  • Faciliter les démarches administratives ou la possibilité d’échanger avec l’équipe RH sur des questions pratiques, via des SIRH ou interfaces en ligne

 

De nombreux bénéfices pour les employeurs : 

  • Augmenter l’engagement et la fidélité des collaborateurs sur le long terme pour éviter un turn-over
  • Renforcer la marque employeur et la culture de l’entreprise, en construisant une base solide et commune
  • Améliorer la cohésion d’équipe en affichant les valeurs de votre entreprise ; 
  • Booster la performance globale au niveau individuel et collectif ; 
  • Rendre l’entreprise plus compétitive que les concurrents grâce à des salariés épanouis  

Nos derniers articles

Laisser un commentaire