La Guerre des Talents : est-elle vraiment déclarée? 2/2

Partager l’article : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Après 1 an et demi de crise sanitaire, curieusement le marché du travail est toujours autant tendu et paradoxal. Les chiffres du chômage ne sont pas rassurants et pourtant ce sont désormais 88% des employeurs français qui déclarent avoir du mal à recruter.

Afin d’attirer les Talents, de nouveaux arguments trouvent désormais plus d’écho dans notre monde “post”-covid :

    – l’équilibre vie pro -vie perso

– la localisation de l’entreprise.

Tous les candidats aspirent désormais à de nouveaux équilibres et cela va bien au-delà de l’aspect générationnel.

Alors ces dernières années, les RH ont adopté certains codes ou les termes du marketing; on parle désormais de marque (employeur), de qualité (de vie au travail), de satisfaction, de fidélisation…et c’est pour le mieux, le marketing n’est pas de la poudre au yeux mais il porte une identité et des valeurs. Le client ou le candidat est désormais au centre du process. Ce n’est pas le rapport de force qui s’est inversé c’est une balance qui s’est équilibrée. Un processus de recrutement c’est une rencontre avec évidemment des codes, des arguments et de la négociation mais avec surtout beaucoup d’humain: une envie d’avancer ensemble.

C’est pourquoi parler de “guerre” des talents ne semble pas si approprié, il s’agit plutôt d’une nécessité d’adaptation toujours plus forte vis à vis des attentes des candidats actuels.

 

Alors pour attirer et retenir les Talents, les entreprises les plus innovantes, rivalisent d’ingéniosité pour  inventer de nouvelles méthodes de recrutement (chatbot, video, speed dating, gamification du recrutement…), moderniser l’environnement de travail (babyfoot, salle de sport..), travailler sur la formation, la mobilité interne, la marque employeur, l’onboarding, l’expérience candidat…

 

Avec Yes We Move, nous souhaitons aller au-delà de ces actions qui sont certes très utiles mais qui se limitent aux frontières de l’entreprise. Si la crise Covid nous a bien appris quelque chose c’est que les barrières entre vie privée et vie professionnelle sont poreuses.

Faire déménager un candidat pour qu’il intègre vos équipes c’est générer un bouleversement (positif certes) pour lui ou elle mais également pour toute sa famille. Et si l’on souhaite que cette personne s’intègre, vite, bien et pour longtemps alors il faut s’assurer aussi que sa famille soit bien installée et parfaitement en phase avec ce projet.

Découvrez nos solutions pour les conjoint(e)s sur notre site.

 

N’hésitez pas à réagir à cet article, nous aurons plaisir à échanger sur vos pratiques, questionnements, etc.

Nos derniers articles

CPF, attention aux arnaques!

Après la nième sollicitation frauduleuse reçue sur mon compte formation et constatant du caractère de plus en plus “professionnel” de celle-ci, j’ai

Laisser un commentaire